Facebook MySpace Flux RSS du Forum
The Wild Team
 Portail  •  Forums  •  S'enregistrer  •  Membres  •  Groupes  •  Rechercher  •  FAQ  •  Connexion 
 Eric "7" Cantona Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Torrente
On m'appelle Déviant !


Age: 92
Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 29533

points: 13789

MessagePosté le: 09 Oct 2009 à 0:50    Sujet du message:  Eric "7" Cantona Répondre en citantRevenir en haut

ERIC SEVEN CANTONA



Image


Eh oui je l'ai fait !
J'ai osé ! Cool
Eric CANTONAAAA a sa fiche sur notre forum de tapettes !

On peut lire, ce qui suit à son propos, sur le site du club de foot de Manchester United, qu'il a marqué de son empreinte indélébile (élu meilleur footballeur du championnat anglais de tous les temps).

What can anyone say about Eric Cantona? The Master. He had his moments and was his own worst enemy with his constant striving for perfection. Practice was his key, he said to always practice, do not stop, keep striving. Most famous amongst none United fans for his attack on a foul mouthed fan at Palace, he was easily forgiven by the fans who, rightly, adored him. Mon Dieu was born in France, Eric Daniel Pierre Cantona, on 24th May 1966. Advertising posters for Nike, across the country, proclaimed that "66 was a great year for English football. Eric was born".

Easily the most influential footballer in English football of the 1990s. A player of true vision and creativity, worthy of that now, much over-used word, "genius". His passing, innovation and influence was unrivalled, he could split a defence with the sort of pass that only he could create. Who can forget that lob over the defence for Denis Irwin to run onto and score? Eric had an exhilarating array of skills, back-heels, stylish flicks, turns and lobs combined with immaculate ball control and touch. It was the signing of Eric, from Leeds (who had pipped United to the First div title by 1 point) that proved to be the catalyst for the fantastic run of success Manchester United continue to enjoy today.

His long range shooting caught many a keeper out, the ball whizzing into the net before they had moved! One on one with keepers, he was ice cool and usually won the duel. Eric was a one off, nobody could emulate him, ever. Typical gaullic temperament caused him to enter many a referee’s book, in some cases, red!
Famously called the French FA "Idiots" to their faces. Eric the Master, mon Dieu, will always be fondly remembered at Old Trafford, truly a giant amongst men, and 1997 was a bad year for English football when he announced his retirment to a stunned, almost mourning Old Trafford. A God had passed into legend.


Éric Daniel Pierre Cantona est un footballeur français, né à Marseille le 24 mai 1966. Sa carrière sportive en France et en Angleterre a déclenché l'enthousiasme et l'admiration tout en défrayant la chronique et en déchaînant les passions.

Sur le terrain Cantona était attaquant, en dehors, il était une idole.
Éric n'hésitait pas a jouer de son image et des médias: buste et menton haut, crâne rasé, col de maillot relevé, également remarquable derrière un micro (phrases cultes et remarques acides étaient légion en interview d'après match).

"The King" en a inspiré beaucoup mais ne fut jamais égalé.




LES DÉBUTS




Sorti de son club de minot, les caillols, après avoir était recalé à Nice et avoir songé à Monaco, c'est à l'AJ Auxerre de Guy Roux que le jeune Éric arrive a l'âge de 16 ans.
Il impressionne les observateurs, et Guy Roux, qui le place dans la réserve de l'équipe pro, le 5 novembre 1983.
Il débute alors en D1, fait des bouts de match, et le 15 mai 1985, marque son premier but.
Mais une concurrence rude, et un manque d'expérience, et de niveau (par rapport aux autres attaquants de l'équipe) obligent Guy Roux à prêter son jeune talent.
C'est ainsi, qu'à 19 ans, il se retrouve à Martigues... en D2 .
Le club du Sud se bat contre la relégation, et après une saison, Cantona retourne a Auxerre, le maintient en poche et marié.

A son retour dans l'Yonne, il devient rapidement le leader d'une équipe prometteuse (Boli, Prunier, Dutuel...) et obtient une première sélection avec les Bleus, le 12 août 1987 contre la RFA .
Malgré la défaite, 1-2, il marque son premier but international.
Sa forte personnalité et son talent font de lui l'enfant terrible du football français. On se souvient encore de son crâne rasé avant un match contre Brest ou de son "tacle" sur Der Zakarian (au niveau de la carotide) qui lui valut 3 mois de suspension .

6 ans après son arrivée, Cantona change de club, direction Marseille pour 22 millions de francs. Les débuts sont très prometteurs, il enchaine de belles performances.
Malgré ça, un mois après son arrivée à Marseille, le sélectionneur des Bleus, Henri Michel, ne le choisit pas pour un match contre la Tchecoslovaquie.
A la sortie du match, le 20 août 1988, Cantonna le traite de "sac a merde", et écope d'un an d'exclusion de l'équipe de France...
La grande histoire, entre la France et "le King" est gâchée, elle n'aura jamais lieu.
Canto dit même que son rêve aurait été de naître en Angleterre et de jouer dans l'équipe nationale anglaise !

Même s'il parait peu affecté, ses prestations sont de moins en moins bonnes en club. Le 28 janvier 1989, houspillé par le public marseillais, lors d'un match amical contre le Torpedo de Moscou, Eric retire son maillot, le jette au sol et quitte le terrain... la tête haute.
C'est la fin de cet acte marseillais.




LE DÉBUT DE LA FIN... EN FRANCE




Pour commencer : Bordeaux, du 15 février a la fin de la saison.
Puis la saison suivante : Montpellier, où il forme un duo conquérant avec Stéphane Paille.
Mais des querelles pourrissent le climat. Paille s'en va et Canto est suspendu par son président Nicollin, pour avoir frappé son coéquipier J-C Lemoult.
Après s'être rabiboché avec son président, il gagne le seul titre, à ce jour, du club héraultais : une coupe de France.

Mais Eric part, pour retrouver Marseille.
Pour sa deuxième chance, tout commence pour le mieux, mais une blessure au genou l'empêche de jouer pour 3 mois.
A son retour, Raymond Goethals place Franz Beckenbauer à la tête de l'équipe. Cantona touche du bois, celui du banc de touche, souvent, suffisamment pour partir.
Il signe alors à Nîmes, sur un coup de cœur.
Lors d'un match, particulièrement énervé par les décisions de l'arbitre, Cantona finit par lui jeter le ballon à la face. La FFF le sanctionna alors par un mois de suspension. Il répondit à cette décision par des propos très virulents à la télévision, ce qui aggrava, évidemment, la durée de la sanction.
Par orgueil, Cantona décide alors, en décembre 1991, de résilier le contrat le liant au Nîmes Olympique et de renoncer au football.

A 25 ans, après 7 changements de clubs, le talentueux Eric Cantona arrête sa carrière de footballeur professionnel.

C'était sans compter sur l'entraîneur des Bleus de l'époque... un certain Michel P.




Image




L'ANGLETERRE - TERRE D'ACCUEIL




Suivant les conseils de Michel Platini, il traverse, en 1992, la Manche, pour tenter l'aventure anglaise. Et se donner une nouvelle chance !
Un essai et un match (avec le Sheffield Wednesday) plus tard, il rejoint finalement Leeds en Février.
Après une courte période de rodage, il devient irrésistible et contribue grandement à l'obtention d'un titre que Leeds attendait depuis 1974.
Lors des célébrations du titre, amené à s'exprimer devant la foule des supporters en liesse, Cantona déclara avec un fort accent français : "I love you, I don't know why, but I love you."
Ajoutée à ses performances sur le terrain, cette simple phrase fit chavirer les cœurs et marqua le point de départ de la "Cantomania" en Angleterre.
Mais l'histoire d'amour avec Leeds ne dura pas. La saison suivante, malgré une entame en fanfare (triplé à Wembley face à Liverpool à l'occasion du Charity Shield), ses rapports avec ses dirigeants se dégradèrent rapidement.
En décembre 1992, il fut finalement transféré à Manchester United pour une somme relativement modeste.




7 FOR EVER




Il est difficile de résumer les saisons qu'il a passées à Manchester.
Le palmarès récolté y est impressionnant : 4 titres de champion et 2 coupes nationales.
Mais c'est surtout sa communion avec le public et son charisme qui fait qu'il marqua le club et devint une emblème.
Il fît oublier un joueur anglais célèbrissime et adulé, qui portait le même numéro, qui brilla dans le même club et qui n'était nul autre que le grandissime George Best !
Et ça, ce n'est pas rien !

"La légende" de Cantona fut renforcée par le coup de pied qu'il infligea a un supporter de Cristal Palace et par son retour triomphal sur les pelouses, le 30 septembre 95 devant son public qui lui fît une standing ovation.


Cantona n'a pas fait une carrière "exceptionnelle" en France, son comportement lui a joué des tours toute sa vie, mais cet homme, né l'année du sacre de l'Angleterre en coupe du monde, y trouva son bonheur et nous y montra l'étendue de son immense talent.



Image



Depuis, Cantona s'est reconverti.
Le cinéma lui a ouvert ses portes, et son charisme peut maintenant s'y exprimer.
Et quand on revoit L'Outremangeur, on ne peut que se rappeler, ce but d'une autre galaxie, qu'il marqua lors de son retour sur les terrains après en avoir été écarté, suite à son coup de pied fameux de Cristal Palace.
C'était contre Sunderland.
A Old Trafford.
Le 21 Décembre 1996.
Ce jour-là, Eric a bien marqué THE world's best goal from FIFA's ranking ! Quoiqu'en disent les argentins Mort de rire

http://www.youtube.com/watch?v=ox9-z1LtqnQ&feature=related


Depuis Cantona joue.
Encore.
Mais, ailleurs !



Image





Biographie en quelques dates :




Équipe nationale :

- 45 matchs en équipe de France A - 20 buts

- Premier match et premier but en équipe de France A : 12 août 1987, RFA - France : 2-1

- A participé au Championnat d'Europe de football de 1992



Palmarès :

- Champion de France de 3ème division : 1984 (Auxerre)
- Vainqueur de la Coupe Gambardella : 1985 (Auxerre)
- Vainqueur de la Coupe des Alpes : 1987 (Auxerre)
- Champion d'Europe Espoirs : 1988 (France)
- Champion de France : 1989 et 1991 (Marseille)
- Vainqueur de la Coupe de France : 1990 (Montpellier)
- Champion d'Angleterre : 1992 (Leeds United), 1993, 1994, 1996 et 1997 (Manchester United)
- Vainqueur de la Coupe Kirin : 1994 (France)
- Vainqueur du Charity Shield : 1992 (Leeds United), 1993, 1994, 1996 (Manchester United)
- Vainqueur de la Coupe d'Angleterre : 1994 et 1996 (Manchester United)
- Champion du Monde de Beach soccer : 2005 (France)



Distinctions :

1994 : élu meilleur footballeur de l'année du championnat anglais par les joueurs adhérents à l'Association anglaise des footballeurs professionnels (PFA)
1996 : élu meilleur footballeur de l'année du championnat anglais par les journalistes de la Football Writers' Association
1996 : élu Onze d'or par les lecteurs du magazine Onze Mondial et les téléspectateurs de TF1
2001 : désigné Joueur du Siècle par les supporters de Manchester United
2004 : nommé par Pelé dans la liste "FIFA 100" des plus grands joueurs vivants
2005 : élu meilleur joueur de l'histoire de la Première League (Premiership) lors d'un sondage commandé par Barclays, le sponsor du championnat anglais.



Films :


Image

1995 : Le bonheur est dans le pré de Étienne Chatiliez


Image

1998 : Elizabeth de Shekhar Kapur


Image

1998 : Mookie de Hervé Palud


Image

1999 : Les Enfants du marais de Jean Becker


Image

2003 : L'Outremangeur de Thierry Binisti

Pour moi c'était déjà une excellente BD. Parmi les meilleures sorties des mains d'un dessinateur français en tout cas.
C'est aussi un formidable film, touchant et juste, d'une finesse absolue.
L'interprétation de Cantona y est soufflante (sur un autre continent, il aurait eu un Oscar, le bougre !)

8/10


Image

2005 : La vie est à nous ! de Gérard Krawczyk


Image

2007 : Le Deuxième Souffle d'Alain Corneau


Image

2008 : Jack Says de Bob Phillips

Cata' totale !
Pas été jusqu'au bout et accéléré au bout de 10 minutes.
J'm'en fous je note quand même.

0,5/10 (pour Canto)


Image

2008 : French Film de Jackie Oudney


Image

2009 : Looking for Eric de Ken Loach



Télévision


Image

2008 : Papillon noir de Christian Faure

Un excellent téléfilm au scénario retors.
L'ours Cantona y excelle.
Une atmosphère de fin du monde, et de paranoïa nimbe tout le film.
Du tout bon.

7/10


2009 : La liste de Christian Faure

Nouvel opus pour la paire Faure/Canto.
Nouvelle réussite. Plus classique et en demie teinte.
Moins rentre-dedans.
Mais proche d'un Ne le dis à personne dans l'esprit.
Haletant, avançant tête baissée et pied au plancher.
Cantona style !

6/10


Eric a également réalisé un excellent court-métrage en 2002, adapté d'une nouvelle de Bukowski : Apporte-moi ton amour
http://www.fipa.tm.fr/fr/programmes/2003/cm_07580.htm


Son spot de pub Pepsi qu'il a tourné en 2011 est l'un des plus drôles jamais vu à la télé française :

Version TV

Version longue

Que du bonheur !


Dernière édition par Torrente le 06 Avr 2011 à 16:41; édité 5 fois
Voir le profil de l'utilisateur
mikemovie
Le Bourrinator


Age: 33
Inscrit le: 13 Mai 2009
Messages: 1942
Loisirs: Le cinoche, tiens!

points: 655

MessagePosté le: 09 Oct 2009 à 8:51    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

Bravo toto pour avoir osé ça! Mr. Green

Perso, je suis pas fan de Canto! Déjà j'aime pas le foot, donc ça partait mal, et niveau acteur, je trouve pas qu'il joue bien. Mais j'avoue qu'il a du charisme, ça c'est indéniable.

_________________
Image
Voir le profil de l'utilisateur
Javier



Age: 22
Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 2242

points: 1122

MessagePosté le: 09 Oct 2009 à 9:16    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

Jolie topic !

Citation :
Eric a bien marqué THE world's best goal from FIFA's ranking ! Quoiqu'en disent les argentins Mort de rire

http://www.youtube.com/watch?v=pRRdXPqnZBA&feature=related

Pas mal mais les argentins ont raison Mr. Green


Image

Sympa, enfin j'aimais bien quand j'étais petit, et si je le revois y aura sûrement la nostalgie qui jouera. Je le considère pas comme un navet en tout cas. La musique est culte, je l'ai encore dans la tête. Canto pas encore au top par contre Mr. Green

6/10

Image

Une atmosphère hyper stressante, un Cantona dément et un final scotchant !
Vraiment excellent pour un téléfilm Cool
Et inégalable pour un téléfilm français Mort de rire

8/10


Dernière édition par Javier le 09 Oct 2009 à 9:18; édité 2 fois
Voir le profil de l'utilisateur
DJ Fest
Le Diurnambule


Age: 35
Inscrit le: 19 Avr 2009
Messages: 15396
Localisation: Underground lillois
Loisirs: Tourner des snuffs avec Tonton

points: 5913

MessagePosté le: 09 Oct 2009 à 9:17    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

Et sa carrière d'entraîneur de beach soccer? Hein?

Bon et sinon je trouve qu'il a plutôt sa place au cinoche le père Canto, mais sa filmo me fait pas trop envie (sauf peut-être le Loach).

En même temps de manière générale le "cinéma français" (à prononcer avec une voix cassée de fumeuse de plus de 80 ans, enfin à la Jeanne Moreau quoi) me fait plus trop envie sauf exception donc...

_________________
Lé GIF cé pour lé PD
Voir le profil de l'utilisateur
Javier



Age: 22
Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 2242

points: 1122

MessagePosté le: 09 Oct 2009 à 9:32    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

Ah et j'ai oublié celui-là :

Image

Pas trop aimé (ralentis mal foutus) mais Canto gère bien.

5,5/10
Voir le profil de l'utilisateur
Hartigan



Age: 24
Inscrit le: 17 Avr 2009
Messages: 26074

points: 12091

MessagePosté le: 01 Nov 2009 à 13:54    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

Je reviens sur Papillon noir qui commence à me tenter...

Mais une question...

Est-ce qu'on voit (enfin) la chatte de HDF ??? Pitié dis moi que oui !!!!!!!!!!!!! Embarassé Embarassé Embarassé Mort de rire

Oh putain, il fallait que ça sorte...






















J'vous assure, j'ai honte... Embarassé

_________________
Image

Dernière édition par Hartigan le 01 Nov 2009 à 14:23; édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Torrente
On m'appelle Déviant !


Age: 92
Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 29533

points: 13789

MessagePosté le: 01 Nov 2009 à 14:11    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

Ne t'en fais pas ! Je te comprends ! Des fois, on ne peut plus se contrôler, c'est humain !
Mort de rire Cligne

_________________
Image
Voir le profil de l'utilisateur
Hartigan



Age: 24
Inscrit le: 17 Avr 2009
Messages: 26074

points: 12091

MessagePosté le: 01 Nov 2009 à 14:22    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

Torrente a écrit :
Ne t'en fais pas ! Je te comprends ! Des fois, on ne peut plus se contrôler, c'est humain !
Mort de rire Cligne


Merci mec ! Cligne Très heureux



























Euh... tu m'as pas répondu sinon... Confus Mr. Green

_________________
Image
Voir le profil de l'utilisateur
Torrente
On m'appelle Déviant !


Age: 92
Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 29533

points: 13789

MessagePosté le: 01 Nov 2009 à 14:28    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

Oui c'est vrai mais c'était pour que tu ne sois pas plus malheureux...

La gueuse ne montre rien... même pas l'ombre d'un téton ! Confus

_________________
Image
Voir le profil de l'utilisateur
Hartigan



Age: 24
Inscrit le: 17 Avr 2009
Messages: 26074

points: 12091

MessagePosté le: 01 Nov 2009 à 14:30    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

Torrente a écrit :
Oui c'est vrai mais c'était pour que tu ne sois pas plus malheureux...

La gueuse ne montre rien... même pas l'ombre d'un téton ! Confus


Image

Merci mec... Snif... Image

_________________
Image
Voir le profil de l'utilisateur
Javier



Age: 22
Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 2242

points: 1122

MessagePosté le: 22 Nov 2009 à 8:58    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

http://www.rmc.fr/edito/sport/95249/cantona-domenech-est-le-selectionneur-le-plus-nul-depuis-louis-xvi/

Du Canto tout craché Mort de rire Cool
Voir le profil de l'utilisateur
Torrente
On m'appelle Déviant !


Age: 92
Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 29533

points: 13789

MessagePosté le: 22 Nov 2009 à 13:18    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

Et il a dit EXACTEMENT la même chose que moi à des amis sur Henry !

"Ce qu'y me gène c'est son attitude après le coup de sifflet final !" Choqué Cligne

_________________
Image
Voir le profil de l'utilisateur
Reznik
Ton pire cauchemar!


Age: 17
Inscrit le: 18 Avr 2009
Messages: 16636

points: 8101

MessagePosté le: 22 Nov 2009 à 13:31    Sujet du message: Gniark !  Répondre en citantRevenir en haut

Ah Canto il a pas sa langue dans son slip.
Quand en plus il a raison, c'est franchement jouissif.
Voir le profil de l'utilisateur
Javier



Age: 22
Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 2242

points: 1122

MessagePosté le: 30 Mar 2010 à 7:31    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

Image

Le début est assez drôle et léger, par la suite c'est plus grave et tendu, avant un final savoureux. Par contre, 2 heures c'est pas top pour une comédie niveau rythme.
Cantona est en retrait mais ce n'est pas plus mal. Le film aurait pu exister sans lui car il y a une vraie histoire touchante qui n'a rien à voir avec le foot. Mais il apporte tout de même un petit plus avec ses apparitions servant en quelque sorte d'entre-actes.
A noter que l'acteur principal est très bon. C'était lui le principal concurrent de Waltz pour le prix d'interprétation à Cannes.

7/10
Voir le profil de l'utilisateur
Torrente
On m'appelle Déviant !


Age: 92
Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 29533

points: 13789

MessagePosté le: 02 Avr 2010 à 0:57    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

Marrant et curieux de voir ça... mais je n'habite pas la capitale Triste

_________________
Image
Voir le profil de l'utilisateur
Javier



Age: 22
Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 2242

points: 1122

MessagePosté le: 28 Sep 2010 à 4:43    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

Revu Papillon Noir. Toujours d'une qualité inespérée pour un téléfilm français.

7,5/10
Voir le profil de l'utilisateur
Torrente
On m'appelle Déviant !


Age: 92
Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 29533

points: 13789

MessagePosté le: 01 Déc 2010 à 17:27    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

Image

LES ENFANTS DU MARAIS - J. Becker

Une autre idée du cinéma. Un peu embourgeoisé et confortable mais pas forcément hideux ni indigeste.
J'ai même souvent trouvé le pudding savoureux bien qu'un peu lourd.
Cantona illumine le film par sa présence hypnotique et la puissance de son jeu.
C'était également émouvant de revoir Serrault (je n'avais revu aucun de ses films depuis sa mort). Beau rôle.
Touchant.

6/10
Voir le profil de l'utilisateur
Bennett
Walker Texas Modérateur


Age: 23
Inscrit le: 19 Avr 2009
Messages: 14240
Localisation: Jouit-sur-Yvette.
Loisirs: La bagarre et Dick Rivers.

points: 5998

MessagePosté le: 03 Déc 2010 à 12:56    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

Et si Cantoche avait raison ?

_________________
"Putain, j'en ai marre d'avoir toujours raison..." Professeur Ian Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur
Torrente
On m'appelle Déviant !


Age: 92
Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 29533

points: 13789

MessagePosté le: 03 Déc 2010 à 21:10    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

J'aime vraiment beaucoup ce monsieur ! Embarassé
Voir le profil de l'utilisateur
Bennett
Walker Texas Modérateur


Age: 23
Inscrit le: 19 Avr 2009
Messages: 14240
Localisation: Jouit-sur-Yvette.
Loisirs: La bagarre et Dick Rivers.

points: 5998

MessagePosté le: 03 Déc 2010 à 21:13    Sujet du message:   Répondre en citantRevenir en haut

Ouais faut dire qu'il est droit dans ses bottes et que même pour un non-fan de foot, il a toute ma sympathie car il a pas sa langue dans sa poche et c'est rarement pour dire des conneries.

_________________
"Putain, j'en ai marre d'avoir toujours raison..." Professeur Ian Malcolm
Voir le profil de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers :   


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum